UNE NOUVELLE APPROCHE DE LA LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME 

haque année, plus de 50 000 jeunes âgés de 17 à 18 ans sont repérés en situation d'illettrisme lors des Journées d'appel de préparation à la défense. 
Ayant vécu durant leur scolarité un terrible et long échec scolaire, ils ont notamment perdu le goût d'apprendre et l'envie d'entreprendre. C'est à cette considérable difficulté que se heurtent, malgré le dévouement et la compétence de leurs agents, les organismes et les associations. 

C'est justement ce défi que se propose de relever l'opération Savoirs pour réussir : donner envie à ces jeunes d'apprendre pour construire et se construire.

En aucun cas elle ne prétend se substituer au travail des missions locales, des associations de lutte contre l'illettrisme ou de la Mission Générale d'Insertion du ministère de l'Éducation nationale. Elle veut au contraire être leur meilleure alliée. 

Rompre avec la fatalité d'un échec trop longtemps subi ; "Créer" les conditions matérielles indispensables à un nouveau départ ; "Définir" les termes d'un projet et identifier les conditions nécessaires à son aboutissement, notamment en ce qui concerne les savoirs de base ; "Accompagner" la démarche sur douze mois avec autant de bienveillance que d'exigence. Tels sont les axes forts de l'opération Savoirs pour réussir.

Crédits  Contacts  www.echill.org Recherche Animation  Plan du site Flash-player • Mentions légales