Mobiliser : la force du tutorat

Pour lutter efficacement contre l'illettrisme des jeunes, il est essentiel de faire émerger et d'entretenir leur mobilisation. C'est le rôle du tutorat.

En se préoccupant de leurs conditions de vie matérielles et sanitaires, de leurs relations sociales, le tutorat prend en compte un ensemble d'éléments qui peut gêner ou empêcher le retour vers les apprentissages.

Le tutorat propose aux jeunes, tout au long de leur parcours, une nouvelle relation qui s'avère fortement mobilisatrice. Cette relation se construit d'abord à partir de la valorisation des capacités et des potentialités des jeunes.

La qualité des tuteurs (prise en compte des acquis, écoute de l'expérience de vie et valorisation de la parole) permet aux jeunes d'apprendre à croire en eux-mêmes. Cette confiance est renforcée par le fait que les tuteurs sont des bénévoles, engagés sur la force de leur seule conviction.

Le sentiment d'appartenance à la société environnante se renforce. Les jeunes sortent peu à peu de leur isolement. L'équipe de Savoirs pour réussir exerce la médiation nécessaire entre leur "monde" et celui des apprentissages, de la formation qualifiante et du travail. Cette médiation leur ouvre des horizons nouveaux : les bénévoles sont issus de tous les milieux et de toutes les générations.

Le tutorat permet également de pallier les temps d'attente inhérents à l'intégration d'une formation ou d'un emploi.

Crédits  Contacts  www.echill.org Recherche Animation  Plan du site Flash-player • Mentions légales